Télésurveillance et domotique : une application pour mieux vous protéger

Lorsque l’on sécurise sa maison avec une solution de télésurveillance domotique, l’application mobile est au centre de tout : mise en route du système, consultation des alarmes et des profils des utilisateurs, personnalisation des accès… Compatible iOS et Android, elle met en effet à portée de doigt les fonctionnalités les plus importantes du système de sécurité. Décryptage.

L’application, pour gérer au quotidien sa maison sécurisée

Entrer et sortir de chez soi

Bien qu’une solution de télésurveillance domotique offre d’autres moyens d’activer et de désactiver l’alarme (badge, code...), l’application mobile permet de gérer facilement son système de sécurité. En effet, elle permet :

  • de consulter l’état d’activation (ou non) des alarmes ;
  • de mettre en route le système en cas d’oubli ;
  • de le désactiver à distance.

Bref, c’est une véritable « clé numérique » que l’on glisse au fond de sa poche. C’est aussi l’assurance, en cas de perte des badges et/ou d’oubli du code, de pouvoir rentrer à son domicile en quelques secondes. Enfin, c’est elle qui permettra de personnaliser les codes d’accès (celui que l’on rentre, notamment, sur le clavier numérique). Si elle n’est pas obligatoire pour souscrire une offre de télésurveillance, elle est plus que recommandée au quotidien.

Savoir si les enfants sont rentrés

Lorsque l’on s’équipe d’une solution de domotique pour la surveillance de sa maison, c’est parfois parce que l’on souhaite être en mesure de s’assurer que ses enfants sont bien rentrés de l’école. Voilà qui tombe bien : cette information peut être consultée directement dans l’application smartphone.
En effet, les utilisateurs peuvent attribuer chaque badge ou code de désactivation à un membre de leur famille. Consulter l’historique des personnes qui désactivent l’alarme (avec mention de l’heure). Et donc, par exemple, travailler l’esprit tranquille, en sachant que le petit dernier est bien rentré de l’école.

Activer un mode partiel

Une maison protégée par une solution connectée s’appuie sur différents capteurs, qui signalent les mouvements ainsi que les ouvertures de portes et fenêtres. Or, tous ces capteurs n’ont pas à être activés en permanence.
En effet, la nuit, il est possible de n’avoir besoin de sécuriser qu’une zone de son domicile – le rez-de-chaussée par exemple, pour pouvoir circuler librement à l’étage sans déclencher de fausse alerte. C’est ce que l’on appelle le mode partiel. Et c’est par l’application smartphone que celui-ci s’active et se désactive.

Sécurisez votre habitation grâce à la télésurveillance et à un système d’alarme fiable inclus dans l’offre Maison Protégée d’Orange. Bénéficiez d’une offre sans engagement et au meilleur prix pour la protection de votre logement.

La clé pour bien réagir en cas d’intrusion

Que se passe-t-il lorsque l’alarme est déclenchée ?

En cas de détection d’une intrusion, l’application smartphone est au cœur de la réactivité du système de sécurité de la maison. En effet, c’est elle qui recevra, en plus des alertes, les photos prises par le détecteur de mouvement équipé d’une caméra. Dès lors, l’utilisateur aura deux options :

  • confirmer qu’il s’agit bien d’une tentative de cambriolage, ce qui aura pour effet de prévenir les forces de police pour une intervention dans les plus brefs délais ;
  • indiquer via l’application qu’il s’agit d’une fausse alerte (un membre de la famille qui aurait oublié ses clés par exemple), et désactiver l’alarme (voire le système dans son ensemble).

La consultation d’un historique des alertes

Il peut être précieux de consulter un historique des alertes reçues via sa solution de télésurveillance domotique. Et c’est aussi à cela que sert l’application pour smartphone. Celle-ci va en effet conserver toutes les manipulations effectuées et les alarmes déclenchées. De même, c’est dans l’application que seront stockées les images éventuellement prises par les détecteurs de mouvement.

Bon à savoir
Les images sont conservées dans l’application pendant trente jours. Une fois ce délai dépassé, elles sont automatiquement effacées.

Et s’il y a une coupure ?

Pas de panique, l’application reçoit en continu des informations venant de la solution de sécurisation de la maison, même s’il y a une coupure. En effet :

  • s’il y a une coupure Internet, la centrale dispose d’une carte SIM, qui prendra le relais et transmettra les informations au smartphone sur lequel est installée l’application :
  • s’il y a une coupure de courant, le système passe automatiquement sur la batterie de secours (rechargeable) qui dispose d’une autonomie de 24h maximum. Si la coupure dure plus de 30 minutes, une alerte est envoyée sur l’application, invitant à rétablir l’électricité.